chapitre précédentpremière page de titrechapitre suivant    [Table des matières]  RS 916.351.021.1 - Edition Optobyte SA

Ordonnance du DFI réglant l’hygiène dans la production laitière
Section 4 Exigences applicables au lait

Exigences d’hygiène que le lait doit satisfaire1


Art. 8

1 Seul peut être livré le lait de qualité irréprochable dont la composition n’a pas été modifiée et issu d’animaux en bonne santé.
2 Le lait doit remplir les exigences suivantes, compte tenu de la variabilité due à la méthode de mesure utilisée: 2
a.3 Lait de vache
Critère
Exigence
Nombre de germes à 30 °C (par ml)
< 80 0001
Cellules somatiques (par ml)
< 350 0002
Substances inhibitrices
non détectables

 

 
1  Moyenne géométrique mensuelle calculée à partir des résultats de l’analyse d’au moins deux échantillons par mois calendaire
2  Moyenne géométrique mensuelle calculée à partir des résultats de l’analyse d’au moins deux échantillons par mois calendaire
b.4 Lait d’autres espèces animales
Critère
Exigence

 

 
Nombre de germes à 30 °C (par ml)
< 1 500 000 ou < 500 000 si le lait est destiné à la fabrication de produits
à base de lait cru sans traitement thermique
Substances inhibitrices
non détectables

 

 
3 Durant les mois de production laitière, le lait doit être contrôlé au moins deux fois par mois pour vérifier si les exigences fixées à l’al. 2 sont satisfaites.5

Lait qui ne remplit pas les exigences


Art. 9

Si le lait ne remplit pas les exigences fixées à l’art. 8, les laboratoires d’essais en informent les autorités compétentes. Les producteurs sont tenus de prendre les mesures d’assainissement nécessaires.

Lait dont la livraison est interdite


Art. 10

1 Il est interdit de livrer le lait suivant:
a. provenant d’animaux auxquels ont été administrés des substances ou des produits interdits, non autorisés ou non autorisés pour le traitement concerné;
b. provenant d’animaux traités avec des médicaments ou d’autres substances qui peuvent altérer le lait ou qui exigent le respect d’un délai d’attente avant la livraison du lait, durant toute la durée du traitement ou si ce temps d’attente n’est pas encore arrivé à échéance;
c. provenant d’animaux présentant les signes d’une maladie transmissible à l’homme par le lait, notamment la tuberculose et la brucellose; il en va de même des animaux suspectés d’une telle maladie;
d. provenant d’animaux souffrant d’une maladie pouvant altérer la qualité du lait telles qu’une infection ou une maladie gastro-intestinale accompagnée de diarrhée et de fièvre, une acétonémie, un kyste ovarien, une infection de l’appareil génital accompagnée d’écoulements;
e. provenant de mamelles visiblement enflammées et de mamelles positives au test de Schalm;
f. provenant d’animaux ayant des blessures ouvertes et purulentes à la mamelle ou à proximité de celle-ci ou d’autres blessures qui peuvent altérer le lait;
g. obtenu durant les huit premiers jours suivant le début de la lactation;
h. provenant d’animaux traits moins de deux fois par jour;
i. provenant de vaches dont la production journalière est inférieure à deux litres;
j. inapproprié au mode de mise en valeur prévu;
k. des premiers jets.
2 Les animaux chez lesquels des substances étrangères risquent de passer dans le lait suite à un traitement vétérinaire doivent être identifiés.
3 Le lait provenant d’animaux présentant des signes cliniques de maladie affectant la mamelle ne peut être utilisé pour la consommation humaine si ce n’est conformément aux instructions du vétérinaire.
4 Le colostrum au sens de l’art. 66a de l’ordonnance du DFI du 23 novembre 2005 sur les denrées alimentaires d’origine animale6, trait au cours des cinq premiers jours au plus suivant la mise bas, peut être commercialisé. Le colostrum doit être séparé de l’autre lait et identifié en tant que tel pour pouvoir être livré. Il est interdit de mélanger le colostrum au lait. Les prescriptions d’hygiène en matière de production laitière s’appliquent par analogie.7


1 Nouvelle teneur selon le ch. I de l’O du DFI du 20 oct. 2010, en vigueur depuis le 1er janv. 2011 (RO 2010 5025).
2 Nouvelle teneur selon le ch. I de l’O du DFI du 20 oct. 2010, en vigueur depuis le 1er janv. 2011 (RO 2010 5025).
3 Nouvelle teneur selon le ch. I de l’O du DFI du 20 oct. 2010, en vigueur depuis le 1er janv. 2011 (RO 2010 5025).
4 Nouvelle teneur selon le ch. I de l’O du DFI du 13 fév. 2008, en vigueur depuis le 1er mars 2008 (RO 2008 567).
5 Introduit par le ch. I de l’O du DFI du 20 oct. 2010, en vigueur depuis le 1er janv. 2011 (RO 2010 5025).
6 RS 817.022.108
7 Introduit par le ch. I de l’O du DFI du 13 fév. 2008, en vigueur depuis le 1er mars 2008 (RO 2008 567).

chapitre précédentpremière page de titrechapitre suivant    [Table des matières]  RS 916.351.021.1 - Edition Optobyte SA